Présentation

Présentation :

Christian JACQUES est né en Provence à Bollène dans le Vaucluse, il est petit fils de tailleur de pierre italien et de mineur de charbon cévenol. 
Après des études d’ingénieur mécanicien terminées en 1974,c’est en 1983 qu’il prend pendant trois ans des cours du soir aux Beaux-Arts de Toulouse .Il installe son atelier en Ardèche la même année et travaille essentiellement le dessin , le modelage et taille la pierre de Nîmes, de Lens, d’Estaillade .En 1992, il déménage son atelier à Mayronnes près de Lagrasse dans l’Aude. Ses nouvelles sculptures sont taillées dans les marbres du Languedoc,des Pyrénées, de Carrare. Depuis 2003 il travaille aussi le granite, et le basalte. 
A enseigné de 1983 à 2003 la géométrie descriptive et la perspective à l’Ecole d’Architecture de Toulouse 

Sa sculpture a la volonté de communiquer un effet plastique, une émotion associée à des ’histoires humaines vécues’. Ces histoires racontées dans la pierre se nourrissent de la sensualité de la Femme, du rapport de couple avec elle de la dualité Masculin Féminin . Afin de ne pas s’en tenir à l’écorce mais de remonter à la sève sa sculpture est une recomposition de la réalité par une transformation géométrique épurée permettant soit de réduire à la plus simple expression, soit d’insister sur des éléments les plus significatifs. Sa sculpture ne se préoccupe pas de représenter le réel, mais de le rendre présent, de le révéler Dans la matière qui a sa propre dynamique expressive, il associe lumière et pierre, faisant pénétrer son message dans le bloc. Transmettant ainsi les forces essentielles de la vie, du mouvement et suscitant l’imaginaire et l’émotion.  
Sa sculpture travaillée en taille directe, renoue avec l’art travail en refusant la séparation entre l’idée et sa réalisation aujourd’hui possible par la technique

Membre des Artistes Meridionaux de Toulouse
Concepteur et organisateur: 
      – Du Sentier Sculpturel de Mayronnes 11220 (de 1993 à 1996)
      – Du festival de marbre de Saint Béat 31 (de 2000 à 2003)

Textes d’expositions :

Chaque sculpture de Christian Jacques est une évocation par un langage non figuratif d’ une émotion qui peut être perçue par celui qui regarde. 
Sa sculpture n’ est pas un décor à la vie mais une expression de l’ intensité de la vie. 
Son but n’ est pas la recherche de la beauté, mais la puissance d ‘expression de la vitalité. 
« En Art, il ne s agit pas de reproduire ou d’ inventer des formes mais de capter des forces . »
La force est en rapport étroit avec la sensation, il faut qu’ une force s’ exerce sur un corps pour qu’ il y ait production d émotions. 

Refusant de rationaliser sa recherche artistique en la mettant sur le même plan que la recherche scientifique ou technologique, il utilise une technique archaïque (la taille directe de la pierre). 
Il affirme une élaboration sensible et non rationnelle de l’ acte créatif, 
Il n ‘utilise pas la pierre seulement comme moyen mais aussi comme substance dans la signification de l’ œuvre. 
Il pratique la sculpture en tant qu’ art travail (art artisanal) mettant en rapport l’ humain et l’ organique naturel afin d ‘affirmer l’ appartenance de l homme à la nature et la nécessité d ‘agir pour exister. 

Christian Jacques associe forme,matière et lumière, captant les énergies de la terre et du ciel, afin de révéler dans sa sculpture les impulsions primordiales et profondes de l ‘existence humaine. 
Ses thèmes favoris sont le féminin, la fécondité, la famille, les rapports masculin-féminin. 
Sa sculpture développe des formes organiques chargées de sens érotico-sexuel, elle est composée de cavités,de ventres,de galbes .C ‘est une alternance de plein et de vide, d arêtes vives et de rondeurs. 
Son traitement des formes peut donner lieu à l’ utilisation de symboles qui alimentent la valeur émotive de la sculpture. 
Ses formes sont plus organiques que géométriques, elles sont débarrassées de l’ anecdotique et du décoratif, il élimine les ornements et les artifices techniques.  
Son traitement des surfaces de la pierre joue avec la texture de la matière,les renvois de lumières et de couleurs. 

Le système capitaliste à toujours voulu assimiler l’ expression artistique à une marchandise vide de sens . 
Il se sert de l’ art comme produit de spéculation financière ou de divertissement, il cherche à imposer à l ‘art une rupture avec sa propre histoire humaniste. 
La pratique de la sculpture de Christian Jacques est au contraire le lieu ou s’ expérimente la puissance de vie et la promesse du bonheur sur terre.


B.M 
Toulouse janvier 2018

« Femmes Couple Famille ».Ne pas rester à un sens ‘hâtif’, à la surface des mots, au champ quotidien qu’ils circonscriraient sans l ombre d’un doute. 
Les sculptures de Christian Jacques ne sont pas des illustrations, ne sont pas des images. 
Du rapport qu ‘il entretient avec la pierre depuis des décennies, je sens qu’il entend faire la peau au marbre, donner dans la matière corps, pensée et rythme tels qui sauront répondre à notre terrible besoin de symboles. 
Comme on fait lever les idées,Christian Jacques attribue aux concepts la pierre. 
De l ‘alphabet commun,il a peu à peu construit une langue sienne à la fois familière et étrange, distante et là, disant la caresse et exhibant notre solitude. 
Patience et équilibre, car toujours, n’est ce pas ?un seul défi : il faut que ça et qu’on (se) tienne. 
« C’est une gageure, dans un tel monde(dans un tel moment de l histoire) d’être (sculpteur) .Mais c’en est une, aussi, d’être un homme »Jaime Semprun 

Caunes Minervois Juin 2011 
Benoît Huppé 

Ses femmes, taillées dans le marbre blanc ou incarnat, dévoilent avec discrétion la volupté de leurs formes. Aucune provocation dans leur nudité mais une présence naturelle qui appelle la caresse du galbe d ‘un sein, de la plénitude d’ un ventre , de la courbe d’une hanche.  
Leur déhanchement, l’inclinaison douce de leur visage, donnent une légèreté, un mouvement lent et gracieux sorti du bloc de marbre. 
 
Ses couples s’ enlacent, se tendent et se fondent en un tournoiement élégant, charnel , exprimant les rapports émotionnels ,sensuels, fusionnels entre un homme et une femme. 
Sa sculpture est alternance de formes pleines,de vides et de surfaces planes aux arrêtes vives comme des cassures bridant la possible démesure d’une sensualité exacerbée. 
 
Dans le thème sculptural de la ‘famille’,le Masculin et le Féminin échangent leur énergie amoureuse pour donner naissance à la vie.Ils protègent leur progéniture pour la transformer en un être suffisamment fort pour rayonner au dessus de ses géniteurs. 
 
Les alternances du Masculin et du Féminin, leurs différences, leurs complémentarités rythment le monde.Leur dualité ne s ‘oppose jamais de façon absolue parce qu’ entre eux il y a toujours une période de mutation qui permet une continuité et une fusion renouvelée. 

D.G . 
TOULOUSE Mai 2000 

Dernières expositions :

2021

Participation aux Arts En Ballade – Atelier 4 rue Pargaminières 31000 Toulouse
Participation aux Artistes Méridionaux

Participation a Aude Aux Arts, Montolieu 11, Aude

2020

2019

Invité d’honneur au salon d’Argelès 66 (Chateau de Valmy) du 13/10 au 29/10

Participation au salon des Méridionaux du 26/11 au 14/12
Toulouse, Maison des associations

2018

Participation à l’art caché, Albas (11360) 
7-8 Juillet

Participation à l’exposition des 50 ans de l’espace St Roch Ceret (66) 
A partir du 8 Juin 2018

2017

Ouverture de mon Atelier Galerie Jardin de Sculptures MAYRONNES le Village  11220
1 Mai-30 Octobre 2017
Tel : 0468431074

2016

Salon des artistes méridionaux TOULOUSE
Novembre-Décembre

Exposition atelier-galerie jardin de sculpture
MAYRONNES
 1 Mai – 30 Octobre

2015







Participation à la Biennale de NOLAY 21340  
5 Juillet-12 Juillet 2015  

2014

Salon des méridionnaux, Toulouse

2013

Participation au salon des Artistes Méridionaux TOULOUSE 
Galerie New greenwich village LAGRASSE 
salon d’art contemporain St Antonin Noble Val 
Artempo Cugnaux 

2012

Participation au salon des Artistes Méridionaux TOULOUSE

2011

Juin Juillet 2011 Abbaye de CAUNES MINERVOIS AUDE FRANCE. 
Les vendemiaires Saint MATHIEU de TREVIERS(34) 30/9-9/10

2010

Participation au Symposium de sculpture sur Marbre de MONTBRISSON 42600 du 3 au 9 mai 
Exposition dans l’eglise romane de BALAZUC 07120  du 14 juillet au 17 septembre 2010. 
Exposition dans mon atelier galerie à MAYRONNES  du 17 juillet au 15 aout 2010. 
Exposition Galerie Art Sud Octobre 2010, 28 rue des Couteliers TOULOUSE

2009

Participation au salon des Artistes Méridionaux TOULOUSE 
Galerie le Pressoir COLLIOURE 

2008

 participation au Symposium à AFYON TURQUIE.  
 participation au Symposium de DIFFERDANGE, LUXEMBOURG. 
Chemin des artistes de la haute vallée de l’Aude
 Musée Déodat Rochet , ARQUES 11 
Exposition à l’Atelier du pressoir,  9,  rue du mirador, 66190 COLLIOURE 
Exposition au Centre d’art contemporain , Phare Sud, 11430 GRUISSAN 

2007

Exposition Masculin-Féminin, avec la peintre Frédérique Fourquet 
Galerie ART SUD, 28,rue des Couteliers 31OOO TOULOUSE 
Symposium Parc de sculpture de VILNOJA ,LITUANIE, Mai 
Symposium sur marbre rouge CAUNES MINERVOIS , Juin 
Exposition Galerie du château SIGEAN 11310 

2006

Exposition permanente à L’Atelier le Pressoir :9 rue du Mirador 66190 COLLIOURE. 
Galerie :The new greenwich village11220 LAGRASSE 
Château d’Alba la Romaine07170 du 20septembre au 1 novembre, ALBA 07 
De la pierre brute à la pierre polie, du 9 mai au 20 mai, , CASTELNAU LE LEZ 34170

2005

Symposium Parc naturel Normandie MAINE(61) 
Phare Sud -centre d’art contemporain ,GRUISSAN(11) 
Espace des Arts- LE BOULOU(66) 
Symposium MONTAUBAN (82) 
Symposium THUIR (66) 
Symposium CAUNES MINERVOIS (11) 
Biennale de sculpture TOULOUSE (31) 
Sculptures monumentales CANET en Roussillon (66) 

2004

 Château de Flaugergues du 18/09 au 09/10 exposition des sculpteurs de « Marbre du Sud » MONTPELLIER 
 Expo collective du 25/09 au 09/10 Château d’ALBA la ROMAINE (Ardèche) 
 L’ART SUR PLACE au Jardin des Abattoirs dimanche 04/10 TOULOUSE. 
 Journées des métiers d’art 17-18-19/10 ouverture de l’atelier au public. MAYRONNES le VILLAGE- LAGRASSE (Aude) 
 Journées du patrimoine 18 19 Septembre Hôtel de la Grave DRAC MONTPELLIER 
 Du 30 Juin au 19 Août – Hommage à Gislebertus- AUTUN 
 Du 7 Mai au 12 Septembre – Jardin et chais du château Prieure Borde Rouge LAGRASSE (11) 

2003

Banegarden AABENRA DANEMARK 
Château de Launaguet LAUNAGUET (31) 
Galerie Art Sud TOULOUSE (31) 
Symposium d’Aubazines AUBAZINES (19) 

2002

Symposium de Saint Pons SAINT PONS(34) 
Métiers d’art Saint Roch CÉRET (66) 
Château Prieuré Borde Rouge LAGRASSE (11) 

2001

Rencontres européennes de sculptures MONTAUBAN (82) 
Cloître . SAINT GENIS DES FONTAINES (66) 
Biennale de sculpture LE BOULOU (66)

2000

Taille de ‘couple’ SAINT BEAT (31) 
Galerie Acaméne TOULOUSE (31) 
Cloître ELNE (66) 

1999

Maison Gibert LEZIGNAN. (11) 
Espace Météo TOULOUSE (31) 
Festival de sculpture ABZAC (33)